L’eau de riz

Hello!L’eau de riz est un ingrédient bien connu pour prendre soin de ses cheveux. Et de sa peau d’ailleurs! Mais savais tu qu’il existe plusieurs recettes pour obtenir de l’eau de riz et que celles-ci n’ont pas les mêmes propriétés au final?

Il existe deux sortes d’eau de riz: l’eau de cuisson du riz, celle que l’on connais le plus. Mais il existe aussi l’eau de trempage du riz, moins utilisée à mon sens mais qui a de superbes propriétés.

L’eau de trempage du riz s’obtient en faisant tremper du riz dans l’eau avant de le faire cuir et de récupérer celle-ci, tout simplement!Comment je fais:

Dans un bol, je mets la quantité de riz désirée puis je le recouvre d’eau,je mélange bien avec une cuillère. On voit que l’eau se trouble. Je laisse reposer une vingtaine de minutes avant de filtrer l’eau et de la transférer dans un flacon.

L’eau de riz obtenue avec cette méthode à froid est très riche en minéraux(magnésium, potassium…),en vitamines (notamment celles du groupe B), en oligo-éléments (zinc, fer…). C’est donc une eau « soignante » qui va renforcer la fibre capillaire de la racine aux pointes. Elle permettrai d’aider à la pousse des cheveux, soignerai les cuir chevelu avec des pellicules,etc. Mais elle va aussi les rendre doux et brillants. Elle va lisser la fibre capillaire afin d’éviter les frottement et donc la casse.

L’eau de cuisson du riz, quant à elle, est obtenue en fin de cuisson de votre riz. Il suffit d’égoutter le riz une fois celui-ci cuit, de garder son eau de cuisson et de la transférer dans un flacon.

L’eau obtenue par la méthode à chaud sera moins riche en vitamines et autres minéraux qui auront été détruit, en partie par la chaleur. Elle sera plus chargé en amidon et donc plus « lourde » que sa version à froid. Cependant, elle va permettre d’embellir la chevelure, car c’est l’amidon qui permet de lisser la fibre capillaire, démêler et faire briller.L’amidon va agir comme un silicone sans le coté occlusif et mauvais pour la planète! C’est pas beau tout ça?

Comment utiliser l’eau de riz?

  • Comme dernière eau de rinçage lors de ta routine lavage (plus ou moins dilué si tu as les cheveux fin.
  • En masque avant ou après shampoing.
  • Dans tes spray hydratant.

Inspiration recettes:

L’eau de riz est aussi un très bon soin pour ta peau! En effet, elle contient des antioxydants (anti-rides),elle est astringente (resserre les pores de la peau), calmante et matifiante. Je l’utilise en tonique avant d’appliquer mes soins hydratant.

LE choix du riz: un riz bio obligatoirement! JE conseille aussi un riz demi complet ou complet.

J’espère que cette article sur l’eau de riz t’auras intéressée et que tu ne jetteras plus l’eau la prochaine fois que tu cuisineras du riz! N’hésite pas à me laisser un commentaire avec ton avis et comment tu l’as utilisée!

Pourquoi prendre en compte le PH dans tes soins cheveux?

Le PH ( potentiel hydrogène) il permet de définir si un milieu aqueux est acide ou alcalin. Il se mesure sur une échelle de 0 à 14 :

  • Les produits inférieur à 7 sont dits acides.
  • Les produits égaux à 7 sont dits neutres.
  • Les produits au dessus de 7 sont dit alcalins.

On peut mesurer le PH de tout ce qui contient de l’eau. Le PH d’une huile végétale ne se mesure donc pas.

Le pH du cheveu, compris entre 4,5 et 5,5 environ, est légèrement acide. La couche extérieur de notre tige capillaire est formé d’écailles, des plaques de kératines qui servent à protéger le cheveu des agressions extérieures mais aussi à assurer une bonne hydratation.

Afin que nos cheveu soit protéger, brillant, fort et ne s’emmêle pas, ses écailles doivent êtres fermées (bien aplatit comme les tuiles d’un toit). Hors, ses mêmes écailles s’ouvrent en milieu basique et se ferment en milieu acide. Il est donc important de garder les écailles fermées pour des cheveux beaux et en bonne santé !

Qu’est ce qui modifie le PH de nos cheveux ?

Notre environnement extérieur, l’usage d’appareils chauffant, nos produits cosmétiques, qui n’ont pas forcément un PH adapté à celui de nos cheveux, les colorations chimiques et autres défrisage modifient le PH du cheveux et peuvent donc l’endommager.

Les solutions :

Malheureusement, nos cheveux n’ont pas la capacité de modifier leur PH à l’inverse de notre peau. Nous devons donc faire attention au produits que nous utilisons au quotidien ! Je te donne des pistes pour surveiller et reguler le PH de tes soins capillaires:

  • Les bandelettes PH :Elles te permettent de contrôler le PH des produits que tu utilise pour tes cheveux.

Personnellement je les utilisent lorsque je prépare mes propres recettes de soins maison pour être sur du PH de mes préparations. Mais il est aussi possible de tester les produits du commerce.

  • La dernière eau de rinçage :

Cette eau de rinçage est à faire après ta routine de lavage et elle va te permettre de réguler le PH de tes cheveux car elle est acide. Beaucoup de recettes existe mais ma la plus connu reste celle du mélange eau/vinaigre de cidre.

Ma recette : 1cas de vinaigre de cidre dans 1/2 L d’eau. Bien entendu selon l’eau qui coule de ton robinet et son PH, la quantité de vinaigre peu varié, je te conseille de tester au moins une fois le PH de ta recette.

Une fois ma routine lavage réalisé, je penche ma tête dans la douche et verse doucement mon litre d’eau vinaigré sur ma chevelure, du cuir chevelu aux pointes. (On e retrouvera dans un autre article avec d’autres recettes d’eau de rinçage!)

  • Les produits ayant un PH en dessous de 4 et ceux au dessus de 7 sont mauvais pour nos cheveux. Attention, un produit trop acide va détruire ton cheveux !

Comment je décrypte les cosmétiques :

De mon point de vue, il est indispensable de savoir ce que contiennent les cosmétiques de nos jours ! Entre les cosmétiques conventionnelles dont les compositions sont plus que douteuses, le greenwhasing, qui ressemble à du naturel à première vue, mais ça ne l’est pas et les cosmétiques naturelles, on ne sait plus ou donner de la tête !

Il existe une liste qui de permet de connaître les ingrédient que contient le produit cosmétique que tu possède ou celui que tu as envie de t’offrir ! Tu sais, cette liste que tu retrouve souvent derrière un flacon ou sur sa boite carton ! Cette liste presque impossible à lire tellement c’est écrit petit et dont les thermes ne t’évoquent souvent pas grand-chose !

C’est la liste INCI (International Nomenclature of Ingredients Cosmetic). En Europe, elle doit obligatoirement figurer sur nos produits cosmétiques depuis 1998, ya pas si longtemps que ça finalement ! Cette liste énumère donc tout les ingrédients contenus dans ta crème de jour préféré ! Mais elle a ses limites ! Elle est compliqué à comprendre et elle n’indique pas si l’ingrédient en question est bon pour toi et la planète ou pas ! C’est donc à toi de décrypter cette liste pas tes propres moyens pour savoir de quoi est composé exactement cette crème si si tu peux l’utiliser sans problème ou pas…

Si sa te dis, c’est parti pour en savoir plus sur cette liste INCI et comment la décrypter pour consommer sans danger pour toit et la planète ou tout du moins en connaissance de cause !

En savoir plus sur la liste INCI :

La méthode que j’utilise pour connaître la compo des produits :

Je tiens déjà à dire que chacune est libre de consommer ce qu’elle veut, je ne suis pas la pour juger ! Mais pour moi, consommer doit se faire en connaissance de cause ! Je souhaite savoir ce que je mets sur mon corps et savoir l’impact que les produits que j’utilise ont sur l’environnement.

Mais nous n’avons pas toutes les même critère de sélections ! Certaines vont accepter la présence d’un ingrédients dans une crème visage par exemple alors que d’autres pas du tout.

Ici je vais t’expliquer ma méthode pour connaître la compo d’un produit. Je vais prendre pour exemple une crème de jour de chez L’Oreal :

Revitalift Filler [+ Acide Hyaluronique] Jour. Voici la composition :

aqua / water • glycerin • dimethicone • isohexadecane • silica • hydroxyethylpiperazine ethane sulfonic acid • alcohol denat. • dipropylene glycol • synthetic wax • ci 77163 / bismuth oxychloride • ci 77891 / titanium dioxide • secale cereale extract / rye seed extract • sodium acrylates copolymer • sodium hyaluronate • phenoxyethanol • adenosine • peg-10 dimethicone • ethylhexyl hydroxystearate • nylon-12 • dimethicone/peg-10/15 crosspolymer • dimethicone/polyglycerin-3 crosspolymer • pentylene glycol • synthetic fluorphlogopite • benzyl salicylate • benzyl alcohol • linalool • benzyl benzoate • caprylic/capric triglyceride • caprylyl glycol • dipotassium glycyrrhizate • alpinia galanga leaf extract • disteardimonium hectorite • disodium edta • citronellol • parfum / fragrance.

Pour faire ma première sélection, je prends les 5 à 7 premiers ingrédients de la liste INCI,ceux qui composent la plus grande partie du produit et je vais les regarder de plus prêt et décrypter tout ça :

1/ aqua / water : eau, pas de soucis, c’est souvent le 1er composant dans se genre de produit.

2/ glycerin : La glycérine, c’est un ingrédient humectant qui permet de maintenir hydratation. Bon ingrédient seulement si elle est d’origine végétale car la glycérine synthétique elle est obtenue à partir de dérivé pétrochimique.

3/ dimethicone : C’est tout simplement un silicone qui n’a aucun bénéfice pour la peau, bien au contraire ! Il est utilisé car il donne une texture agréable à la crème. Il peut obstruer les pores de la peau (hello imperfections et bouton) et la rendre plus sèche. Très peut biodégradable et polluant pour l’environnement.

4/ isohexadecane : c’est une huile minérale, dérivée du pétrole. Elle forme un film sur la peau qui limite la déshydratation mais ne lui apporte rien en tant que tel, bien au contraire ! Elle peut boucher les pores de la peau ( hello bouton et imperfections) et n’est pas biodégradable. De plus sont mode de fabrication est polluant.

5/ silica : acide silicique. C’est un agent de texture.

6/ hydroxyethylpiperazine ethane sulfonic acid : Il est la pour réguler le PH de la crème. C’est un composé éthoxylé, sont mode de fabrication est polluant.

7/ alcohol denat. : c’est un alcool rendu impropre à la consommation. Il a différentes utilités mais peut être irritant. Le problème vient aussi de l’ingrédient utilisé pour dénaturé l’alcool qui n’est pas forcement bon pour l’environnement.

Je m’arrête la et fait le point : aucun ingrédients naturel ( sauf l’eau!!!!!), aucun ingrédient qui soigne ma peau ou qui soit naturel, bien au contraire ! Les ingrédients principaux de cette crème sont occlusifs et mauvais pour l’environnement. Je ne vais même pas plus loin dans la liste INCI, pas besoin de perdre mon temps, cette crème n’est pas pour moi.

Par contre, si je trouve un produit avec les 6 ou 7 premiers ingrédients clean, toujours de mon point de vu, je continu mon décryptage jusqu’au bout pour me faire mon opinion, tout simplement.

Comment je décrypte les ingrédients ?

A l’époque ou j’ai commencé à l’intéressé à la composition des produits, un seul site existait, la vérité sur les cosmétiques. C’est donc grâce à lui que j’ai commencé. Avec le temps j’ai retenu pas mal de choses !

Actuellement, j’utilise toujours la vérité sur les cosmétiques car pour moi c’est le plus fiable. En effet, les différentes applications, de mon points de vu ne sont pas fiables. Elles peuvent être une aide pour connaître la valeur général du produit, mais pour moi il est indispensable d’approfondir.

Par exemple, en ce qui concerne les produits allergène, ils sont mal noté, par certaines applications, alors qu’il sont nocifs seulement pour les personnes qui en sont allergique. C’est un peut comme si je te disais que le beurre de cacahuète c’est nocif pour la santé alors que ça l’est juste pour ceux qui en sont allergique.

Si je veux en savoir plus sur un ingrédient en particulier, je tape son nom dans un moteur de recherche et je fouille sur la toile en quette d’infos supplémentaires.

Alors, oui, si on veut en savoir plus, connaître les détails cela prend du temps ! Mais avec le temps justement on peut rapidement faire la différence entre un bon et un mauvais produit car les mêmes ingrédients reviennent souvent.

J’espère que se premier post sur les compositions de nos cosmétiques t’as plu et t’as apprit des choses ! On se retrouve très bientôt pour un autre article sur se thème !

(Pour écrire cet article, en plus de mes connaissances personnelles acquises au fil des années, j’ai utilisée le livre « la vérité sur les cosmétiques » de Rita Stiens, le site internet « laveritesurlescosmetiques.com », le site « leflacon.free.fr ». Merci de ne pas faire du copier coller de cet article ou de me citer comme sources!)

Les protéines pour nos cheveux

Nos cheveux sont composés à 95% de kératine, une protéine fibreuse, qui protège le cheveu des agressions extérieur.

Comment savoir si mes cheveux manquent de protéines?

* Si ton cheveu est cassant, abîmé à cause des colorations chimiques, du lisseur, etc.

* Si ton cheveu est très élastique (le test: prends un cheveu par les deux bouts, entre tes doigts et tire dessus doucement. Si il s’étire exagérément (comme un élastique) avant de casser, c’est que ton cheveux est trop élastique).

* Si tu as les cheveux bouclés/ondulés et qu’ils on perdu leur définition habituelle.

Il se peut que ce tout cela soit du à un manque de protéines.

Il existe deux catégories de protéines:

* Celles qui pénètrent le cheveu: il faut qu’elle soit de très petite taille, seule certaines protéines hydrolysées (procédé qui réduit leur structure) peuvent pénétrer la fibre. A l’intérieur, au niveau du cortex, elles vont gonflées donc donner du volume et redonner force et élasticité.

* Celles qui restent en surface, elles forment un film protecteur qui retient l’humidité, comme les masques hydratants. La cuticule sera lissée, cheveux brillants garantie!

Mais, parce qu’il ya toujours un mais!
La kératine du cheveu est une protéine morte donc aucune réparation n’est possible. Les soins protéinés vont combler les vides, ce ne sera que temporaire.

Les protéines, pour qui?

Elles sont conseiller aux cheveux très poreux, ceux dont la cuticule est très endommagée. Ont peut réaliser des masques régulier sur ce type de cheveux afin de les renforcer. A tout les autres types de cheveux de temps en temps pour leur donner un coup de booste.
A tester aussi sur les cheveux fin et secs pour leur donner du volume.

Liste des protéines hydrolysées compatible avec les cheveux :

Retrouver les protéines dans une liste INCI :

Les protéines de la cuisine :

Quelle concentration ?
Si tu achètes des actifs a ajouter à tes masques ou autre, bien lire la fiche produit car les pourcentages sont indiqués ! Pour les produits cosmétiques tout prêt, il est préférable que les protéines soient dans les 1ers ingrédients pour avoir l’efficacité des protéines.

J’espère que cet article t’en aura apprit plus sur l’utilité des protéines pour ta chevelure! On se retrouve très bientôt avec un nouvel article avec des recettes de masques protéinés!

Le bain de vapeur

Le bain de vapeur, une méthode naturelle et simple pour prendre soin de la peau de ton visage.

Les bienfaits du bain de vapeur:

  • nettoyer la peau en douceur
  • améliorer la circulation sanguine
  • avoir une peau plus éclatante
  • La peau accueillera mieux les soins à suivre

Ce dont tu as besoin pour réaliser un bain de vapeur:

  • un saladier en verre de préférence, surtout pas de plastique!
  • environ 1L d’eau voir plus si tu as un gros saladier
  • une huile essentielle selon ton type de peau
  • une serviette en coton

Comment réaliser ton bain de vapeur:

  • commence par nettoyer ton visage car le bain de vapeur se réalise sur peau propre.
  • Fais bouillir ton litre d’eau puis verse la dans ton saladier et ajoute deux ou trois gouttes de l’huile essentielle que tu as sélectionné.
  • Il te suffit ensuite de fermer les yeux, pencher ta tête au dessus du saladier et de la recouvrir avec la serviette. A toi de trouver la hauteur par rapport à la vapeur d’eau qui te convient. Pour les peaux les plus sensible, ne pas vous tenir trop près (entre 40 et 50 cm du saladier). N’hésite pas à remonter la tête si la chaleur est trop intense!
  • Maintenant, tu n’as plus qu’à patienter et à profiter de ce bain de vapeur. Combien de temps? Une dizaine de minutes serait l’idéal mais j’avoue que parfois je reste moins longtemps.

Et après?

Une fois le bain de vapeur terminé, sèche ton visage avec un tissus propre et c’est le moment de réaliser un masque maison pour que la peau profite de tout ses bienfaits! Les masques à l’argile sont les masques que je préfère après un bain de vapeur! L’argile est à choisir selon son type de peau. Les masques aux miel sont aussi recommandés.

Quelques précautions à prendre:

  • Les bains de vapeur sont déconseiller aux personnes ayant de la couperose.
  • Les bains de vapeur contenant des huiles essentielles sont déconseillés aux femmes enceintes.
  • Attention à la fréquence des bains de vapeur pour les peaux sèches et sensibles (tout les deux mois).
  • Si une huile essentielle inconnue est utilisée, toujours faire un test d’allergie avant toute utilisation dans le bain de vapeur.

Et voilà ! Tu n’as plus qu’à réaliser ton bain de vapeur et revenir me donner ton avis par ici!

Hydrolat, infusion, décoction et macérât…

Aujourd’hui je voulais revenir sur la différence entre les hydrolats, les infusions, les décoctions et les macérâts!Ce sont 4 méthodes qui permettent d’extraire les principes actifs des plantes. C’est parti !

L’hydrolat est le résultat de la distillation de fleurs, de feuilles ou de petites branches par entraînement à la vapeur d’eau. Celle-ci passe à travers les feuilles puis elle se condense dans un serpentin grâce à de l’eau froide et l’on obtient d’un côté les huiles essentielles et de l’autre l’hydrolat ou l’eau florale (l’eau florale provient de la distillation de fleurs).

L’infusion est le fait de verser de l’eau frémissante, maximum 90° sur des feuilles ou des fleurs puis laisser infuser à couvert une dizaine de minutes avant de filtrer la préparation. Celle-ci se conserve une semaine au réfrigérateur sans conservateur. L’infusion n’a pas les mêmes propriétés que l’hydrolat correspondant n’ayant pas le même mode d’extraction des actifs.

La décoction est adaptée lorsque les actifs sont plus difficiles à extraire, racines, écorces, graines. Elle consiste à mettre plante dans l’eau froide, à porter à ébullition et à laisser jusqu’à 20 minutes sur le feu. Puis, hors du feu, on laisse infuser 30 minutes avant de filtrer.

Le macérât, quant à lui est plus indiqué pour les plantes fragiles dont la chaleur pourrait détruire les principes actifs. Elle consiste à laisser macérer la plante dans un liquide (huile, alcool, glycérine, vinaigre). On met les plantes dans un flacon, on verse le liquide par-dessus, on referme et on laisse macérer avant de filtrer la préparation.

Photo d’ Allie Smith sur Unsplash

Macérâts huileux à froid, mode d’emploi !

C’est une réalisation simple et personnalisable, le macérât huileux est un incontournable !

Mais qu’est ce que c’est ? Il s’agit d’une infusion à froid d’extraits végétaux (fleurs, feuilles, racines, fruits et légumes) dans une ou plusieurs huiles végétales pour en extraire les principes actifs liposolubles (qui se dissout dans l’huile). Le macérât le plus connu à mon sens est celui de bellis (pâquerettes). Et il est très simple d’en réaliser un maison!

Pour réaliser un macérât, tu aura besoin :

  • un bocal ou un pot en verre avec couvercle. Il doit être propre et désinfecté.
  • D’extraits végétaux : fleurs, feuilles, etc. Il faut que le végétal choisi soit sec. Si tu cueilles des fleurs de pâquerettes par exemple, il te faudra les laisser sécher 3 ou 4 jours afin d’ôter l’humidité.
  • D’une ou plusieurs huiles végétales de bonne qualité. De 1ere pression à froid, vierge et de préférence bio. Attention à la sensibilité au rancissement de tes huiles végétales afin que la préparation ne moisisse pas. Si elles possèdent un fort pouvoir oxydatif, tu peux ajouter de la vitamine E lors du filtrage de la préparation.
  • Une passoire ou un tissu pour filtrer la préparation à la fin de la macération.
IMG_20200413_103342_917-01.jpeg
  • Etape 1: mettre tes fleurs ou feuilles séchées dans le bocal
  • Etape 2: ajouter l’huile ou les huiles végétales dans le bocal jusqu’à la hauteur des fleurs puis refermer le bocal.
  • Etape 3: place ton bocal dans un placard, à l’abri de la lumière et laisse la préparation macérer pendant 4 à 6 semaines. N’oublie pas de secouer ton bocal une à deux fois par semaine pour que les actifs soient bien répartis dans l’huile.
  • Etape 4: filtre ta préparation à l’aide d’une passoire ou d’un tissu pour enlever tout résidu et mets ton macérât dans un flacon. Je le mets toujours dans un flacon pompe, plus facile à utiliser pour moi.

Et voilà! D’un point de vu réalisation, c’est très simple ! Il te faut juste un peut de patience le temps de la macération !

IMG_20200413_104638-01.jpeg

Quelques exemples de macérât et leurs propriétés :

  • Le macérât de carotte: pour un effet bonne mine, il permet à la peau de garder un joli hâle, il est antioxydant et assouplissant.
  • Le macérât de bellis (pâquerette): il est tenseur et galbant ainsi que réparateur et apaisant. Il redonne fermeté à la peau.
  • Le macérât d’arnica: il est anti-inflammatoire, apaisant et réparateur. Parfait pour les confusions et l’inconfort musculaire.
  • Le macérât de calendula: anti-inflammatoire, cicatrisant, adoucissant et assouplissant. Les peaux sèches, qui tiraillent l’adorent! On peut aussi l’appliquer sur les piqures d’insectes, petits coups de soleil et brûlures superficielles.
  • Le macérât de lys: il a la réputation d’éclaircir la peau, il est cicatrisant et calme les rougeurs.
  • Le macérât de millepertuis : calmant et apaisant, anti-inflammatoire, antalgique, cicatrisant et réparateur. Très apprécié pour les petits coups de soleil, les brûlures superficielles, les peaux abîmées. Attention, il est photosensibilisant.

J’espère que cet article te plaît et qu’il va te permettre de réaliser ton propre macérât maison! N’hésite pas à me poser tes questions ou à partager tes recettes en commentaire !

Soins du linge au naturel

Les produits ménagers, le plus simple à réaliser lorsque l’on veut passer au naturel avec des produits fait maison.

Ma première recette fut une lessive liquide au savon de Marseille.

Recette abandonnée au profit de sa version poudre beaucoup plus pratique et efficace ! On est bien d’accord, on en trouve partout des recettes de lessives plus ou moins compliquées et la plupart du temps seules les proportions changent. Mais dans cet article je vais vous parler de tous les produits qui composent ma routine linge !

Je vais commencer par te partager la recette de ma lessive en poudre :

*200g de savon de Marseille

*50g de cristaux de soude

*50g de bicarbonate de soude

Il suffit simplement de réduire les ingrédients en une poudre la plus fine possible, c’est ce qui va permettre de n’avoir aucune trace blanche sur les vêtements, puis de mettre le tout dans un pot.Pour ce faire j’utilise un blender. Attention à bien attendre que « la poussière » retombe dans le blender avant de l’ouvrir car cela peut irriter les voies respiratoires.

2 cas de poudre dans le tambour de la machine et le tour est joué.

Pour le linge blanc, je rajoute à Ma lessive en poudre une cas de percarbonate de soude pour un linge éclatant.

Pour blanchir un linge en particulier ou mes cotons lavables, je mets 1 ou 2 grosses cas de percarbonate dans une bassine avec de eau tiède je laisse agir en remuant de temps en temps et hop, en machine.

Parlons maintenant adoucissant avec la recette la plus simple du monde, j’ai nommé le vinaigre blanc aromatisé aux agrumes ! J’utilise un gros bocal en verre d’une contenance de 3L dans lequel je mets toutes mes peaux d’oranges et de citron (on ne jette plus, on récupère !) et je verse par-dessus mon vinaigre blanc. Il n’y a plus qu’à laisser infuser les peaux et à filtrer la préparation dans un flacon plus petit et le tour est joué ! L’odeur forte du vinaigre est masquée par celle des agrumes et voici un adoucissant à prix mini !!

Pour les taches tenaces, j’utilise un savon saponifier à froid 100% HV de coco à qui aucune tâche ne résiste !! Sinon, la bonne vieille méthode de mamie : savon de Marseille + bicarbonate de soude (ou de percarbonate de soude). Il suffit de mouiller la tâche, de bien la frotter avec le savon de Marseille puis saupoudrer la tâche avec du bicarbonate puis fouler le tissu et laisser agir une trentaine de minutes avant de lancer votre machine de linge.

N’hésite pas à me laisser un commentaire si tu as d’autres astuces naturelles efficaces ou d’autres recettes !

Je prends soins de mes ongles

Comme les cheveux, les ongles sont composés de kératine et ont, eux aussi, besoin d’être nourri et hydraté pour qu’ils soient beaux et fort. Voici donc mes conseils et astuces pour prendre soin d’eux:

  • Si tu souhaites avoir des ongles longs qui soient épais et fort, lime les régulièrement ! Cela peut paraître paradoxal, mais j’ai remarqué que les limer plus souvent les renforcent et j’ai l’impression qu’ils sont plus épais. Je commence par les limer tous les deux jours, quand je les trouve plus fort j’espace à tous les trois jours, puis une à deux fois par semaine.
  • J’ai toujours de la crème hydratante pour les mains dans mon sac, surtout en hiver, car le froid a tendance à fragiliser les ongles et à les rendre secs.
  • En parlant de froid… Les gants sont tes meilleurs amis en hiver pour prendre soin de tes ongles et de tes mains.
  • tu peux aussi protéger tes ongles avec des gants en caoutchouc pour faire la vaisselle ou le ménage.
  • Une goutte de gel d’aller Vera + 1 goutte d’huile végétale (ma préférée l’hv de chanvre) peut très bien remplacer ta crème main! Ce mélange va nourrir et hydrater mains et ongles. C’est le mélange que j’aime bien utiliser le soir avant d’aller me coucher ou en buvant une infusion devant une bonne série !

Et voici ma recette de masque pour fortifier tes ongles !
*1 cas de sel
*3 à 4 cas d’eau
*1 cas d’hv de ricin
*De l’argile (j’ai déjà utilisé de l’argile rouge et verte et le résultat fut le même)

Il te faut un pot en verre avec couvercle pour conserver la préparation.
Dans un bol en verre, mets ta cas de sel et ton eau. Mélange pour dissoudre le sel. Ajouté ensuite le ricin et mélange. Puis petit à petit ajoute l’argile en mélangeant bien pour éviter les grumeaux. Tu dois obtenir une texture crémeuse. Verser ensuite ta préparation dans ton pot.
Utilisation :
une fois tes mains propres trempe tes doigts un par un dans le pot pour recouvrir chaque ongle d’une couche épaisse de masque.
Laisse poser 15 à 20 minutes puis rince bien.
Tu peux ensuite appliquer une crème main ou du gel d’aloe Vera + hv pour hydrater et nourrir tes ongles ou procéder à ta manucure !
L’argile es reminéralisante, le sel et le ricin fortifiant.

J’espère que mes conseils vont t’aider à avoir de beaux ongles ! Si tu as toi aussi des astuces, tu peux les partager en commentaire !

Pousse de cheveux, les astuces!

Aujourd’hui je partage avec toi mes astuces afin d’avoir des cheveux en pleine santé ce qui leur permettra de ne pas se casser ni s’abîmer et de mieux pousser.

1/ Avoir une bonne alimentation. Et bien oui, tu penseras peut-être que ce n’est pas le conseil de l’année mais notre alimentation est très importante dans la beauté de nos cheveux. En effet, le sang va transporter tous les nutriments nécessaires jusqu’au bulbe capillaire afin de l’alimenter. A toi les cheveux doux forts et en pleine santé grâce aux fruits, aux légumes, aux protéines, etc.

2/Les autos massages. Ils ont de nombreux bienfaits: activation de la pousse des cheveux, régénération et tonification de la chevelure! Il existe plusieurs styles de massages crâniens, je vais te partager les deux que je pratique régulièrement:

  • Place tes doigts sur ton crâne, écartés et faits des mouvements d’avant en arrière, de droite à gauche et circulaire sans trop appuyer et doucement.
  • Tapote doucement ton crâne avec la pulpe de tes doigts. A faire sur tout le crâne.

En plus d’agir pour le bien-être de tes cheveux, c’est très relaxant! Attention ne jamais masser ton crâne avec tes ongles, utilise bien la pulpe de tes doigts. Les autos massages sont complémentaires avec une bonne alimentation puisqu’ils vont permettre une bonne circulation du sang, sang qui transporte les nutriments présents dans ton corps grâce à une bonne alimentation!

3/Les masques capillaires. Beaucoup d’ingrédients ont la faculté d’aider à la pousse de tes cheveux! Tu peux réaliser différents masques maison, à appliquer directement sur ton cuir chevelu afin d’activer la pousse! une de mes recettes: le bain d’huile à base d’huile végétale de ricin, de moutarde et de nigelle. L

es masques capillaires classiques que tu appliques sur toute ta chevelure vont fortifier tes cheveux et les embellir des longueurs jusqu’aux pointes ce qui évitera leur chute et leur empêchera de s’abîmer.

4/Avoir une bonne routine capillaire. Les ingrédients que tu utilises au quotidien ainsi que la façon dont tu t’occupes de ta chevelure vont influencer leur état et leur pousse. Je te conseille d’utiliser des shampoings doux ou pourquoi pas des poudres ou un après shampoing pour te laver les cheveux. Pense à leur prodiguer des soins régulièrement selon leurs besoins: ont-ils besoin de nutrition ou d’hydratation? L’ingrédient chouchou de mes cheveux au quotidien, le gel d’aloé vera.

Pense à bien protéger tes cheveux la nuit car le coton a tendance à les assécher et abîmer la fibre capillaire. Mes allies pour dormir: le bonnet de nuit en satin ou l’oreiller en satin car cette matière n’accroche pas la fibre capillaire.

5/Si tu es comme moi, en ce moment, et que tu es pressé que tes cheveux poussent, tu peux ajouter une cure de compléments alimentaires à ta routine capillaire. Renseignes-toi bien sur la qualité des compléments ainsi que leur posologie. Pour qu’une cure soit efficace, elle doit durer au moins trois mois.Les compléments alimentaires que j’ai déjà utilisé: la biotine (B8), la spiruline, les complexes « peau, ongles, cheveux ».

6/Coupe tes pointes. Plutôt paradoxal puisque tu veux qu’ils poussent ! Mais si tu as les pointes abîmées ou fourchues les couper va permettre de repartir sur de bonnes bases. De plus, cela va éviter que l’état de tes cheveux s’aggrave ainsi que la casse! Cela ne va pas à proprement parler accélérer la pousse mais tes longueurs vont rester saines. Souvent on a l’impression que nos cheveux ne poussent pas mais en fait ce sont les pointes qui se cassent.

J’espère que mes conseils vont te permettre d’avoir de beaux et longs cheveux. N’hésite pas à me poser tes questions en commentaire, j’y répondrais avec plaisir.