Hydrolat, infusion, décoction et macérât…

Aujourd’hui je voulais revenir sur la différence entre les hydrolats, les infusions, les décoctions et les macérâts!Ce sont 4 méthodes qui permettent d’extraire les principes actifs des plantes. C’est parti !

L’hydrolat est le résultat de la distillation de fleurs, de feuilles ou de petites branches par entraînement à la vapeur d’eau. Celle-ci passe à travers les feuilles puis elle se condense dans un serpentin grâce à de l’eau froide et l’on obtient d’un côté les huiles essentielles et de l’autre l’hydrolat ou l’eau florale (l’eau florale provient de la distillation de fleurs).

L’infusion est le fait de verser de l’eau frémissante, maximum 90° sur des feuilles ou des fleurs puis laisser infuser à couvert une dizaine de minutes avant de filtrer la préparation. Celle-ci se conserve une semaine au réfrigérateur sans conservateur. L’infusion n’a pas les mêmes propriétés que l’hydrolat correspondant n’ayant pas le même mode d’extraction des actifs.

La décoction est adaptée lorsque les actifs sont plus difficiles à extraire, racines, écorces, graines. Elle consiste à mettre plante dans l’eau froide, à porter à ébullition et à laisser jusqu’à 20 minutes sur le feu. Puis, hors du feu, on laisse infuser 30 minutes avant de filtrer.

Le macérât, quant à lui est plus indiqué pour les plantes fragiles dont la chaleur pourrait détruire les principes actifs. Elle consiste à laisser macérer la plante dans un liquide (huile, alcool, glycérine, vinaigre). On met les plantes dans un flacon, on verse le liquide par-dessus, on referme et on laisse macérer avant de filtrer la préparation.

Photo d’ Allie Smith sur Unsplash